maman-vache-fb

C’était en 2017.

Clarabelle, une vache laitière, devait être abattue car elle ne produisait plus assez de lait. Une organisation de protection animalière australienne, Edgar’s Mission, a décidé de la sauver de son funeste sort. Une fois arrivée au refuge, les vétérinaires se sont aperçus qu’elle attendait un petit. Et quelques jours avant sa mise bas, ils ont remarqué qu’elle avait une attitude étrange. Elle ne s’alimentait plus et était très nerveuse.

En fait, elle avait déjà vêlé d’un premier petit qu’elle cachait dans les pâturages et qu’elle protégeait. L’ancien fermier qui l’exploitait lui retirait les veaux dès leurs naissances et elle avait décidé de dissimuler ses progénitures. 

Rappelons que le principe des vaches laitières et de les inséminer régulièrement pour qu’elles produisent du lait. Dès qu’elles mettent bas, on leur enlève leurs petits et on les trait pour vendre des litres et des litres de lait de vaches. Ces animaux sont des mammifères et ont un instinct maternelle très développé. Il est donc impensable de maintenir que cette exploitation à outrance n’est pas traumatisante pour ces animaux.

L’histoire de Clarabelle se termine bien puisqu’elle a pu voir ses veaux grandir grâce à cette association. Bravo à cette organisation : Edgar’s Mission. 

maman-vache-2maman-vache-3

  • 5904999

    Hermien la vache en cavale

    C’était en février 2018 aux Pays-Bas. Hermien s’est échappée juste avant de mo…
Charger d'autres écrits dans Nos amis les animaux

Laisser un commentaire

Consulter aussi

La marche pour le climat Numéro 2. Où vous rassembler le 13 octobre 2018 ?

Bonjour à tous,  une première marche pour le climat a eu lieu le 8 septembre. Elle était o…